Interview Esotérica

Interview Esotérica

A propos de l’ouvrage « Harmonie des structures géométriques » sur la revue Roumaine Esotérica.

L’un des sept arts libéraux, la géométrie, communément définie comme la science des figures dans l’espace, est une des plus anciennes sciences, est mentionné dans l’Ancien Testament, puis repris dans le célèbre Regius manuscrits médiévaux et Cooke, afin de trouver la référence essentielle dans la maçonnerie spéculative: « Adam, notre premier père, a créé l’image de Dieu, Grand Architecte de l’Univers doit avoir été écrit dans ses métiers de cœur arts libéraux, en particulier la géométrie, » a écrit le premier article des Constitutions d’Anderson.
Au fil du temps ne sont pas quelques-uns qui ont soutenu ou ont essayé de prouver l’existence de structures qui régissent le cosmos tout entier. C’est le sujet sur le glosează Georges Darmon dans un livre récent : «Harmonie des structures Géométriques : Les tracés de Lumière », Georges Darmon dans l’avant-garde des États, livre qui en Décembre 1984, a »découverts » un « Tableau schématique » – ou grille géométrique – semblant contenir des archétypes et de la manifestation spirituelle de tous les royaumes, minérale, animale , plante ainsi que les différents états de la matière, est ce qu’il appelle le Canon de l’Harmonie, un système évolutif avec des tiroirs multiples croître à l’infini. La géométrie ensemble, dit Georges Darmon, et de nombreux autres auteurs, est basé sur quatre formes de base : triangle, carré, cercle et croix. L’idée d’imaginer un système unique, fondée sur une base universelle qui régit toutes les super-symétrie n’est pas nouvelle, de nombreux chercheurs et des études d’orientation pour trouver le charme, l’harmonie et l’équilibre qui pourrait diriger le monde. Darmon Georges portées à l’appui de ses exemples montrant que l’approche de plusieurs des architectes de l’architecture contemporaine exige des matériaux modernes plutôt que les œuvres originales, pourquoi ils ont construit des églises, des temples, des mosquées, d’une manière presque universellement aiment ? « Parce qu’il est simple annuaire schéma de nous-mêmes. En vérité, toutes ces constructions schématisez notre propre structure ou à l’intérieur du temple. Qu’est-ce qui m’a amené à dire que le fonctionnement mental peuvent se chevaucher à la fois au cours de ces travaux », explique Georges Darmon, rappelant dans ce contexte les observations qu’il a faites CG Jung sur le Mandala. La lectures Georges Darmon et observations nous conduisent à la Bible et ses symboles, les quatre éléments de base (terre, air, eau, feu) et de leurs représentations, la Tabula smaragdina énigmatique attribué à Hermès Trismégiste, les symboles appartenant à différentes traditions religieuses et culturelles (Etoile de David, mandala, croix gammée, Arbre des Séfirot, cvadrilobul). Dans son analyse, nous trouvons des références claires aux entreprises initiatives ont passé secrets le long de la voie royale d’art, le bâtiment art qui combine habilement toute la sagesse, la force et la beauté, et donc se permettre d’interpréter célèbre phrase différente de Malraux : … Lire la suite »

L’un des sept arts libéraux, la géométrie, communément définie comme la science des figures dans l’espace, est une des plus anciennes sciences, est mentionné dans l’Ancien Testament, puis repris dans le célèbre Regius manuscrits médiévaux et Cooke, afin de trouver la référence essentielle dans la maçonnerie spéculative: « Adam, notre premier père, a créé l’image de Dieu, Grand Architecte de l’Univers doit avoir été écrit dans ses métiers de cœur arts libéraux, en particulier la géométrie, » a écrit le premier article des Constitutions d’Anderson.

Au fil du temps ne sont pas quelques-uns qui ont soutenu ou ont essayé de prouver l’existence de structures qui régissent le cosmos tout entier. C’est le sujet sur ​​le glosează Georges qui Darmon dans un livre récent : Harmonie des structures Des Géométriques : Les traces de Lumière, Georges Darmon dans l’avant-garde des Etats, qui en Décembre 1984, « découverts » (guillemets appartiennent !) Tableau schématique semblant contenir des archétypes et de la manifestation spirituelle de tous les royaumes, minérale, animal, plante ainsi que les différents états de la matière, est ce qu’il appelle le Canon de l’Harmonie, un système évolutif avec des tiroirs multiples croître à l’infini. La géométrie ensemble, dit Georges Darmon, et de nombreux autres auteurs, est basé sur quatre formes de base : triangle, carré, cercle et croix. L’idée d’imaginer un système unique, fondée sur une base universelle qui régit toutes les super-symétrie n’est pas nouvelle, de nombreux chercheurs et des études d’orientation pour trouver le charme, l’harmonie et l’équilibre qui pourrait diriger le monde. Darmon Georges portées à l’appui de ses exemples montrant que l’approche de plusieurs des architectes de l’architecture contemporaine exige des matériaux modernes plutôt que les œuvres originales, pourquoi ils ont construit des églises, des temples, des mosquées, d’une manière presque universellement aiment ? « Parce qu’il est simple annuaire schéma de nous-mêmes. En vérité, toutes ces constructions schematizează notre propre structure ou à l’intérieur du temple. Qu’est-ce qui m’a amené à dire que le fonctionnement mental peut se chevaucher à la fois au cours de ces travaux », explique Georges Darmon, rappelant dans ce contexte les observations qu’il a faites CG Jung sur le mandala. Georges lectures Darmon et observations nous conduisent à la Bible et ses symboles, les quatre éléments de base (terre, air, eau, feu) et de leurs représentations, la Tabula smaragdina énigmatique attribué à Hermès Trismégiste, les symboles appartenant à différentes traditions religieuses et culturelles (étoile de David mandala, croix gammée, arbre Sefirot, cvadrilobul). Dans son analyse, nous trouvons des références claires aux entreprises initiatives ont passé secrets le long de la voie royale d’art, le bâtiment art qui combine habilement toute la sagesse, la force et la beauté, et donc se permettre d’interpréter les différents fameuse phrase de Malraux: «Le prochain siècle sera spirituelle ou ne sera pas du tout « bien sûr, des démonstrations auteur français sont intrusifs, mais il convient de noter que le livre récent est un véritable album qui contient des pages de dessins pour illustrer ses arguments, de sorte que toute observation n’ont pas la lame large est moins illustrative … convaincant! Il peut sembler surprenant que l’étoile de David, la présence importante de la Kabbale, est l’un des réseaux utilisés par les bâtisseurs médiévaux, mais peut être rencontré dans un temple tibétain, il est clair que nous sommes confrontés à un symbole universel, comme c’est le cas avec croix gammée, qui est le cercle en mouvement bien avant et l’idéologie fasciste à être inversée. Plaidoyer de Georges Darmon pour l’ouverture est imperceptible au vaste monde autour de nous, l’homme a les facultés nécessaires pour percevoir ce qui est invisible, juste pour explorer et d’étudier un univers qui est ouvert uniquement à ceux qui cherchent.

Le livre de Georges Darmon est un plaidoyer pour les symboles de recherche, parfois visible, parfois caché premier coup d’œil, dans la nature, la construction, l’art, par écrit, est à la fois une invitation à retrouver l’harmonie et la beauté de ce monde par quelques symboles, graphiques présenter, tissu reconnaissable de ce monde.

Revue Esoterica

Les commentaires sont clos.