PRÉSENTATION DES OUVRAGES

PRÉSENTATION DES OUVRAGES

 «01  Harmonie des structures géométriques »

On peut avoir entendu parler de la « Fleur de vie », de la « Merkaba », ou sur certains sites sur lesquels la crédulité est largement exploitée ; or jusqu’ici, à ma connaissance et sans aucune prétention, toute la littérature ésotérique, les émissions culturelles télévisées, ou tous les sites du « net » qui parlent du sujet n’ont jamais été aussi loin dans la révélation alchimique et géométrie sacrée, telle qu’elle est envisagée sur ce livre qui vous est présenté ici. Même les ouvrages les plus proches de la révélation, tels ceux d’alchimistes de renom ou plus contemporains, comme Fulcanelli dans « Les mystères des Cathédrales » et « les demeures philosophales« , ne dévoile pas le Grand Œuvre en entier et n’en parlent encore et toujours qu’à mots couverts.

Il s’agit là d’une découverte qui existe depuis fort longtemps autour de nous sans pour autant être visible justement tant elle est présente dans notre environnement au quotidien et que je prétends avoir « reçue » à Noël 1984 et non trouvée en cherchant.

Ces travaux résultent du rassemblement des pièces d’un grand puzzle offert au récipiendaire lorsqu’il entre dans le temple pour la première fois et qu’il reçoit la lumière. Oui, tout est dit ce jour là et tout est visiblement affiché autour de lui. Mais ce n’est qu’en persévérant dans son travail qu’il pourra en arriver aux mêmes conclusions.

Ne devons-nous pas rassembler ce qui est éparse ?

2 – Présentation :

Au départ du point dans la nature, il y a la barre et la courbe. Ensuite considérons quatre symboles de bases qui sont créés et utilisés : Le carré, le triangle, le cercle, et la croix.

Assemblés en une seule figure cela forme un tout, LE GRAND TOUT ! Les étoiles symboliques comme celle à cinq, à six ou à 12 branches sont observées. La pierre cubique des philosophes est projetée en trois dimensions dans laquelle on y aperçoit les atomes.

Cette grille de lecture était présente à la création de l’univers.

Régissant toutes les lois de la nature, du microcosme au macrocosme, c’est sans doute la seule structure possible ou « canon de l’harmonie ».  C’est un réel constat visuel et « intellectuellement réfléchi ! » Toutes les formes se voient facilement. C’est en mettant en mouvement les transparents fournis en fin d’ouvrage que l’on peut enfin imaginer qu’une structure absolue, unique serait à la base de la formation de l’univers. Il pourrait s’agir d’une solution qui s’apparenterait de très près à la théorie des cordes. Il suffit de centrer des transparents, et de les faire pivoter l’un sur l’autre, et des millions de choses apparaissent à chacun de nous selon notre propre imaginaire.

Vous verrez par exemple des Rosaces de Cathédrales, seize petits Bouddhas, un embryon ou encore le schéma géométrique de notre cerveau… C’est aussi de toute évidence, la clef du Nombre d’Or. Pythagore ou Léonard de Vinci la maîtrisaient sans aucun doute.

On la retrouve dans les sept arts libéraux. C’est la base de toutes les disciplines scientifiques. C’est tellement évident qu’elle passe totalement inaperçue.

Elle a servi de trame à la plupart des rituelles des religions et des sociétés initiatiques. Elle est aussi au cœur de toutes les recherches ésotériques. C’est la grille de construction essentielle des compagnons bâtisseurs de cathédrales et de temples d’une manière universelle, sans contestation possible et ce, depuis la nuit des temps. On la retrouve facilement dans les constructions de l’Égypte Antique et des pyramides.

Elle est occultée depuis toujours par ceux qui ne veulent pas donner d’or aux pourceaux. Qui sont-ils pour le décider ? Ainsi, elle a été codée par les adeptes du Grand Œuvre alchimique dans leur jargon et dans l’imagerie sacrée ainsi que dans la Kabbale hébraïque (voir le Zohar ou la Bible), mais ceci ne peut être évident que lorsqu’on la connaît. C’est un gigantesque puzzle épars enfin rassemblé.

La nouveauté d’aujourd’hui, c’est qu’elle est disséquée, et présentée sous sa forme la plus complète.

Il est décrit au début de l’ouvrage comment la tracer et développer ses ramifications.

A l’aide de ce lien, vous trouverez une Interview de l’auteur et d’autres vidéos qui nous présente quelques applications parmi tant d’autres de ses travaux.

Il Analyse les dangers philosophiques de cette révélation. Quelques nombres symboliques ou sacrés sont croisés. Puis il démontre page par page, comment apparaissent clairement en lecture directe – très visuellement – toutes les formes, toutes les constructions, les symboles, nos signes, les idéogrammes, les hiéroglyphes, l’écriture quelle que soit la langue, et en général toutes les sciences et toute la nature.

« La langue des oiseaux dite langue des Dieux » est largement utilisée. C’est la créativité régénérée. Voir l’article à ce sujet sur ce site.

En laissant libre cours à votre imaginaire vous pouvez créer TOUT ce que vous voudrez, et toujours dans les « Justes proportions« , ou Nombre d’or. appelé aussi Proportions divines Le génie humain, qui n’a pas besoin de l’apprentissage du tracé, est justement de savoir que cela existe c’est aussi et surtout en la connaissant bien ou ne la connaissant pas, le pouvoir de s’en passer ; C’est pourtant comme cela que tout fonctionne mais l’auteur ne dira jamais pourquoi ! L’explication appartient à la divinité de votre choix ! La conclusion ne peut être que provisoire !

https://rflexionssurtroispoints.blogspot.com/2014/11/jai-lu-pour-vous-les-trace-de-lumiere.html

Pour Rêves et Dé-Lire initiatique se reporter aux articles de « Shankara pseudonyme » https://leun-letout.fr/583-2

et à propos de « l’éveil »

Georges Darmon.

 
Les commentaires sont clos.